Fermer
X



 

 

 
 
 
 


 

 
 
 
 
 
 

 
 
 

 
 
 
 
 
 
En direct
 
 


 
 
 
 
 
 
ANNIVERSAIRES
 
 


 

 


 

Accueil



 

La GRC émet maintenant des contraventions électroniques!
2020-03-03

Depuis lundi, la GRC au Nouveau-Brunswick a commencé à délivrer des billets de contravention électronique qui parviendront aux fautifs via les systèmes informatiques dans la province.

Le processus de production électronique des contraventions consiste à glisser un permis de conduire dans un lecteur de carte. L’agent insère ensuite les renseignements relatifs à l’infraction, et une contravention électronique est imprimée directement dans le véhicule. Le dossier électronique est ensuite partagé avec le gouvernement provincial et enregistré dans un système d’information que peuvent consulter la police, les tribunaux et Service Nouveau-Brunswick.

La GRC au Nouveau-Brunswick sera le premier corps policier à employer cette technologie dans le cadre d'une approche progressive. Elle sera d’abord utilisée pour la plupart des infractions à la Loi sur les véhicules à moteur. Des contraventions continueront à être délivrées manuellement par d’autres organismes d’application de la loi et pour d’autres infractions liées à la Loi sur la procédure applicable aux infractions provinciales.

Par ailleurs, des modifications apportées à la Loi sur la procédure applicable aux infractions provinciales changeront la façon dont les contraventions délivrées en vertu de la Loi sur les véhicules à moteur pourront être contestées.

Depuis le lundi 2 mars, un nouveau processus supprimera l’obligation pour toute personne de se présenter devant le tribunal en vue de fixer une date d’audience pour son dossier. Dorénavant, il faudra déposer un avis de contestation auprès du tribunal dans les 45 jours après avoir reçu une contravention pour obtenir une date de comparution. Si aucun avis de contestation n’est déposé, la personne qui a reçu la contravention sera alors déclarée coupable de l’infraction.

Ces changements sont effectués afin de désengorger et améliorer l'efficacité des tribunaux en retirant les contraventions non contestées du processus judiciaire et en réduisant le nombre de comparutions devant le tribunal pour une contravention contestée, a déclaré la ministre de la Justice et procureure générale, Andrea Anderson-Mason.


 

Sondage: la COVID-19 a un impact sur les revenus des Néo-Brunswickois
2020-05-05

Selon un récent sondage de la firme Narrative Research, 64 % des 975 répondants néo-brunswickois ont indiqué que la crise du coronarivus a déjà eu des conséquences majeures sur leur situation financière. Ce sont les plans de retraite et d'épargne qui sont le plus touchés.

De plus, 37 % des répondants ont affirmé que leur salaire a été réduit depuis le début de la pandémie et 18 % ont confirmé avoir de la difficulté à payer leurs factures.

Côté emploi, 41 % des répondants ont précisé que leur rémunération et leurs heures de travail ont diminué depuis le début de la crise alors que 3 % ont indiqué qu leur emploi était perdu pour de bon. À l'inverse, 56 % des personnes sondées disent continuer de travailler sans pertes financières et plus de la moitié d'entre eux le font désormais à la maison.


De ce même sondage mené auprès de 3236 citoyens de l'Atlantique, 65 % des répondants estiment que la vie quotidienne sera transformé à jamais après toute la situation entourant la COVID-19.

De plus, 22 % des répondants disent s'attendre de constater des changements «fondamentaux» tandis que 8 % d'entre eux n'anticipent aucune nouveauté particulière.

 


 

Lancement de la 26e campagne financière de la Fondation de l'HRE
2020-05-11

Sous le thème Le don d'une vie!, la 26e campagne de la Fondation de l'Hôpital régional d'Edmundston (HRE) prend son envol mais sous une formule différente des années précédentes en raison de toute la situation entourant la pandémie de la COVID-19.

Plusieurs activités annuelle ne pourront être tenues comme à l'habitude. En 2020, les outils principaux pour les dons seront le dépliant d'information distribués par la poste dans tous les foyers et le nouveau site web ``www.fondationHRE.ca``.

Les organisateurs sont conscients que toute la situation de la COVID-19 aura des répercussions sur la campagne. 

Neuf projets sont ciblés avec les montants amassés en 2020 dans les secteurs pédiatrique (mère/enfants), soins médicaux et chirurgicaux ainsi que soins communautaires et bien-être.


 

REPRISE GRADUELLE DE CERTAINS SERVICES AU SEIN DU RÉSEAU VITALITÉ
2020-05-12

Depuis lundi, certains services offerts dans nos hôpitaux ont repris un plus haut niveau d’activité dans le Réseau de santé Vitalité dont notamment les chirurgies non urgentes, certaines cliniques ambulatoires et les services d’imagerie médicale (rayons X).

Ces services seront offerts sur rendez-vous seulement. Les patients qui se présenteront sans rendez-vous seront retournés à la maison. Ils seront invités à communiquer avec leur fournisseur de soins.

Le Réseau de santé Vitalité contactera les patients dont les rendez-vous ont été annulés en raison du coronavirus. À leur arrivée à un rendez-vous, tous les patients seront soumis à un contrôle pour la COVID-19. Ils devront porter un masque et se laver les mains. Les couvre-visages et masques faits maison sont acceptés pour les personnes qui ne démontrent pas de symptômes associés à la COVID-19.

Par ailleurs, rappelons que les visites aux patients sont interdites dans tous les établissements du Réseau Vitalité, sauf pour les patients en soins palliatifs (ou fin de vie), en pédiatrie et les patientes en obstétrique. Dans ces cas, un seul membre de la famille immédiate ou partenaire de soins désigné en bonne santé est permis. Cette politique est en cours de réévaluation et certains ajustements seront apportés prochainement.

-30-


 

TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PRÉPARE UN GUIDE POUR LA RÉOUVERTURE DES LIEUX DE TRAVAIL
2020-05-12

Travail sécuritaire NB s'affaire à élaborer un guide de sécurité pour la réouverture graduelle des lieux de travail dans la province.

Il va sans dire qu'en raison de la pandémie de la COVID-19 et des restrictions qui ont été imposées pour réduire les risques de transmission, des modifications devront être apportées aux lieux de travail et il en découlera une adaptation en conséquence pour assurer la sécurité des travailleurs, des clients et des visiteurs.

Ce guide donne des lignes directrices aux entreprises néo-brunswickoises afin de les aider à reprendre leurs activités en toute sécurité pendant la pandémie. Il propose aussi un modèle d’un plan opérationnel pour la réouverture d’une entreprise. Travail sécuritaire NB recommande notamment une évaluation générale de chaque composante du lieu de travail afin d'y déterminer les risques potentiels pour y apporter les précautions appropriées.

Pour les endroits où il sera difficile de garder une distanciation physique de deux mètres,Travail sécuritaire NB suggère aux entreprises d'examiner d’autres modalités, comme le travail à distance, les heures flexibles, la journée de travail commençant à des heures échelonnées ou des réunions virtuelles au lieu d’en personne.


 

LÉGÈRE DIMINUTION DE LA PRODUCTION DE SIROP D'ÉRABLE EN 2020 AU N.-B.
2020-05-12

La saison 2020 de la récolte du sirop d'érable est maintenant terminée. Selon le président de la Fédération acéricole du Nouveau-Brunswick, Éric Caron, en raison des conditions climatiques, elle a été plus fructueuse dans le centre et le sud de la province qu'au Nord-Ouest et le Restigouche-Ouest. Dans l'ensemble, on y constate une légère baisse dans la production totale. 

Environ 90 % de la production néo-brunswickoise est destinée à l'exportation dans près de 40 pays dans le monde. Ce sont les producteurs ayant des cabanes à sucre offrant des repas qui ont subi les contrecoups de la COVID-19 cette saison.

Mais selon Éric Caron, les producteurs ayant connu une diminution du rendement devraient se remettre rapidement de la situation. 

-30-


 

(14-05-2020) Un guide en ligne pour les parents a été lancé pour qu’ils sachent à quoi s’attendre lorsque leurs enfants retourneront dans une garderie éducative réglementée dès le 19 mai.

Le Nouveau-Brunswick veut s'assurer de continuer à bien faire les choses face à la possible propagation du coronavirus. Des directives de santé et de sécurité ont donc été élaborées pour les services de garderie éducative réglementés. Leurs exploitants ont d'ailleurs pu suivre des séances en ligne cette semaine afin notamment de les aider à élaborer leurs plans opérationnels en réponse à la COVID-19.

Pour les services de garderie éducative, les mesures restrictives comprennent la séparation des groupes (plus d'enfants chez les plus âgés et maximum de 10 pour ceux de cinq ans et moins), l’intensification du nettoyage ainsi que le contrôle obligatoire de toute personne qui entre dans l’établissement (les parents, les enfants et les membres du personnel).

Les exploitants devront tenir un registre à jour du contrôle des enfants et des membres du personnel. Il sera interdit aux personnes présentant des symptômes de la COVID-19 d’entrer dans l’établissement avant d’avoir communiqué avec le 811 et d’avoir reçu le feu vert.

Les parents qui désirent obtenir plus de renseignements sur les directives et les exigences peuvent communiquer avec les membres du personnel des services de garderie éducative au 1-833-221-9339, entre 7 h et 19 h du lundi au vendredi, ou par courriel à ECSAP-PASPE@gnb.ca.

-30-


 

Après COVID-19: les municipalités veulent être partie prenante du processus de relance au N.-B.
2020-05-26

Les municipalités du Nouveau-Brunswick veulent être partie prenante des discussions entourant le processus de relance pour stimuler l'économie post-COVID-19 dans la province.

L'Association des cités du Nouveau-Brunswick et l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) en ont fait la demande commune par voie de communiqué de presse cette semaine. Les deux organismes interpellent à nouveau les autorités provinciales pour être à la table des discussions alors qu'il se prépare une stratégie de relance économique dans la province. 

Pour les deux regroupements, il est impératif que tous les paliers de gouvernements mettent l'épaule à la roue et soient du rendez-vous pour prendre part à cette relance. À plusieurs reprises au cours des dernières semaines, les municipalités disent avoir demandé au gouvernement du Nouveau-Brunswick de les consulter et les intégrer au processus décisionnel en matière d'infrastructures et d'investissements. Elles déplorent un manque de communications.

Tout en soulignant la bonne collaboration entre les partis durant la crise de la COVID-19, les municipalités déplorent que le gouvernement Higgs propose sans les avoir consultées des changements à l'Entente bilatérale intégrée qui, estiment-elles, pourraient les affecter pour de nombreuses années à venir. 

 


 

En raison de toutes les consignes de distanciation physique reliées à la pandémie de la COVID-19, c'est de façon «virtuelle» que se déroulera la Marche annuelle au profit de la maladie d'Alzheimer/IG Gestion du Patrimoine, ce dimanche 31 mai. Il y aura de l'interaction durant toute la journée sur la page Facebook de la Société d'Alzheimer du Canada.

Pour l'occasion, les gens sont invités à bouger ou à avoir une pensée pour une personne affligée par la maladie ou les troubles neuro-cognitifs. Les participants pourront s'inscrire via le site web «www.marchepourlalzheimer.ca» ou encore en contactant le bureau régional au 735-4248 (nouvelle coordonnatrice régionale, Sarah Martin).

Selon les statistiques, une personne sur quatre est affligée par la maladie d'Alzheimer ou des troubles neuro-cognitifs. Au Nouveau-Brunswick, on estime que plus de 15 000 en sont aux prises et l y a plus de 2600 cas au Nord-Ouest. Il n'existe pas de médicaments pour guérir de la maladie mais certains peuvent permettre de bien la contrôler.

-30-



 
 
 


 

 
 
 
 
 
collaborateurs
 
 
 

 
 
 
 
 


 
 
 

 
 
© 2020 La Coopérative des Montagnes Ltée. - Tous droits réservés
Plan du site  •   Concept J Multimédia Inc.  |   123Clik